Bio


Le bio dans la Drôme en quelques chiffres*

*(source Agence Bio/OC-Agreste 2014)

bio- La part des surfaces bio agricole dans le département a atteint fin 2012 17,7% de la Surface Agricole Utile (alors que la moyenne nationale est de 4,14%). On compte, 1019 exploitations et 32 879 hectares certifiés, 234 préparateurs et transformateurs et plus de 55 distributeurs.
- 1 401 hectares pour les fruits bio, soit 10% des surfaces nationales de production.
- Leader mondial en plantes à Parfums, Aromatiques et Médicinales,  le département compte 7 entreprises bio-cosmétiques. La filière (PPAM) couvre 90% de la production régionale et représente 1/3 de la surface nationale cultivée en bio.

- L’opération «Manger Bien, manger Bio» couvre 75% des collèges publics. Depuis  2012, suite au Grenelle de l‘Environnement 2008, les 20% de produits bio servis dans la restauration collective publique sont atteints.

Télécharger "Bio en Drôme, le guide"

Bio et gastronomie drômoise

march-de-nyons-Il suffit d’arpenter les allées des marchés drômois pour voir que tous les produits du terroir se déclinent en bio : de l’agneau au pintadeau, des picodons au Bleu du Vercors Sassenage, de l’huile d’olive de Nyons à la tapenade, des légumes du jardin aux fruits des vergers. Côté sucré, vous trouverez  aussi du miel, du chocolat et les délicieux macarons, croquets et navettes de la biscuiterie de Provence. Et pour réussir le passage du panier à la cocotte, profitez des cours de cuisine spécialement dédiés aux produits bio. De plus en plus, le bio est l’hôte des grandes tables drômoises et  fait de leurs chefs de véritables ambassadeurs de cette saine et savoureuse production.

> Découvrir les produits du terroir de la Drôme                                                                                         

Bio et vins drômois

vendanges-La Drôme avec près de 20 000 hectares de vignes du nord au sud est une  riche terre de vins (7 AOC). 14 ,2% de ces vignes sont cultivés en bio et ce chiffre est en constante évolution.
Rouges, blancs, rosés ou pétillants se produisent aussi en bio, mais se consomment toujours avec modération.
Aucune restriction par contre pour ces délicieux jus et nectars de pêches, d’abricots, de nectarines, de kiwis ou de poires, issus de la culture biologique de nombreux vergers drômois.
Les amateurs de bière ne sont pas oubliés puisqu’une dizaine de brasseurs sont installés dans la Drôme.

Bio et bien-être

lavande-bien-etreLeader mondial de la production et la transformation de Plantes à Parfums, Aromatiques et Médicinales, la Drôme s’impose comme un producteur de choix dans le domaine de la bio-cosmétique, de la santé et du bien-être. C’est dans la Drôme qu’est installée Cosmébio, l’association professionnelle française de la cosmétique écologique et biologique.
Impossible d’échapper, au début de l’été,  aux enivrantes effluves des champs de lavande, à celles des distilleries de plantes aromatiques, et au parfum sucré des tilleuls en fleurs des Baronnies.  Et pour les retrouver chez soi, il suffit de s’approvisionner en huiles essentielles, parfums d’intérieur, sachets d’infusion, produits bio-cosmétiques auprès de nombreux producteurs de la Drôme.

Vivez une expérience sensorielle à la Maison des Plantes Aromatiques de Buis-Les-Baronnies