Rivière Drôme

riviere-drome-bandeau

La Drôme, dernière rivière sauvage des Alpes


drome-riviere-sauvageLa Drôme, prend sa source à La Batie-des-Fonds, dans le haut-Diois. Son parcours de 130km est ponctué de sites remarquables comme le Claps de Luc, le vignoble Diois, la montagne de Glandasse, les Trois Becs et la Tour de Crest et enfin la Réserve Naturelle des Ramières avant de rejoindre les eaux du Rhône...

Elle joue le rôle de frontière naturelle entre le Nord et le Sud du département et, plus exceptionnelle, la Drôme s'écoule en toute liberté, sans entrave ni barrage, ce qui en fait la dernière rivière sauvage des Alpes...

Sage et petite en été, la Drôme a des airs de station balnéaire et accueille sur ses berges de nombreux estivants qui peaufinent leur bronzage et profitent de la baignade dans ses eaux calmes et fraîches.

Les loisirs autour de la rivière Drôme

La Drôme en canoë ou en kayakloisiris-autour-riviere-drome

Sans difficulté particulière, avec un courant régulier qui limite les efforts, la rivière convient à la fois aux débutants et aux plus expérimentés avec des parcours en canoë ou en kayak de 6 à 45km.

A la fonte des neiges ou, après de fortes pluies, les eaux plus vives sont préférées par les amateurs de sensations fortes qui pratiquent le raft et le hotdog (canoë gonflable à 2 places) ou encore la randonnée aquatique.

 

La Drôme à vélo

Pour découvrir, tout en douceur, la Vallée de la Drôme, une véloroute de 130km (plutôt conseillée aux VTC) longe la rivière, depuis sa source à La Bâtie-des-Fonds, jusqu'à son confluent avec le Rhône, à Livron. Idéal pour les balades en famille.

La Drôme, le paradis des naturalistes et des pêcheurs

Les amoureux de la faune et de la flore trouvent leur bonheur dans cette rivière où les castors ont recolonisé les berges, rejoignant une foule d'échassiers dont, les aigrettes, la discrète cigogne noire et de nombreux hérons. La présence de ces «flamands gris» confirme celle des poissons...

A faire : La Réserve Naturelle des Ramières, Station nature de la rivière Drôme

reserve-naturelle-ramieresLe site s'étend sur une dizaine de kilomètres le long du cours d'eau.

Sur le sentier, frais et ombragé, vous voilà en route pour un voyage ludique, sensoriel et interactif à faire en famille, ponctué de panneaux d'information et d'espaces pédagogiques dédiés à la vie de la faune et de la flore et au respect de l'environnement.

La Gare des Ramières, maison de la Réserve Naturelle des Ramières assure l'accueil du public. C'est aussi un lieu de recherche scientifique et un pôle d'éducation à l'environnement.  

 

 Topoguide Les Ramières du Val de Drôme

A voir : Le saut de la Drôme et le Claps

saut-dromeEn 1442, un pan entier du pic de Luc se détacha et se brisa en d'énormes blocs de pierres qui vinrent s'échouer dans la Drôme.

Depuis, la rivière Drôme s'offre en cascade et autour, retenues d'eau et marais bercent de fraîcheur les baigneurs et désaltèrent la faune et la flore.

Non loin de là: le marais des Bouligons. Ce marais de 65ha est la plus grande zone humide du département. C’est le dernier vestige du grand Lac créé lors de l’éboulement du Pic de Luc.
Le site, visitable grâce à un sentier d'interprétation, est constitué d’une roselière, très développée dans sa zone centrale, et de prairies humides (Ecopâturage). Il possède une grande diversité floristique, avec des espèces rares et remarquables.

Les autres rivières du département

L'été, pour vous rafraîchir, les cuvettes de la Roanne sont aussi des lieux de baignades très accueillants.

Les gorges du Toulourenc, à la frontière du Vaucluse, sont riches en trous d'eau et permettent des balades les pieds dans l'eau sur plusieurs kilomètres. L'eau, translucide, est entourée de falaises étonnamment blanches où l'on entend grésiller les cigales. Un petit paradis resté très sauvage, bordé de rochers et de plages de sables.

Les Gorges d'Ubrieux, elles aussi, offrent de belles balades les pieds dans l'eau pour vous rafraîchir.

autres-rivieres