5 lieux d’exception : le château de Grignan, le château de Suze-la-Rousse, le Château des Adhémar, le Palais Idéal du Facteur Cheval et la tour de Crest.

Le Château de Grignan

Surplombant vignes et lavandes, le château de Grignan fut bâti au Moyen-Age sur le rocher en forme d’acropole qui domine le site et le village. Sa réorganisation au 16ème siècle en a fait le plus grand château de la Renaissance du sud-est de la France. Rendu célèbre par la correspondance de Madame de Sévigné (qui y séjourna au XVIIe siècle), le château est chaque été le cadre enchanteur des Fêtes Nocturnes (Spectacle 2017, Lorenzaccio). Et dans le village, début juillet, l’esprit de la marquise plane sur le Festival de la Correspondance.

 




le Château de Suze-la-Rousse

Propriété des Princes d’Orange, cette forteresse médiévale  fut partiellement transformée au 16ème siècle. La Renaissance l’a dotée d’une cour à l’italienne sur arcades, dont la décoration proche de celle de Grignan contraste superbement avec l’aspect austère de l’extérieur. Le château, au fil des saisons, propose des expositions temporaires et des concerts. C’est depuis plus de 30 ans le siège de l’Université du Vin.

 


Le Château des Adhémar

Le  château  des  Adhémar  à  Montélimar,  bel  exemple d ’architecture romane méridionale, est un palais médiéval du XIIe  siècle.  Il  a  été  construit par  la  famille  des Adhémar  de Monteil au sommet de la colline dominant la ville qui porte son nom  Montélimar signifie  le  Petit  Mont  d’Adhémar). A l’intérieur de son enceinte défensive subsistent une chapelle du  11ème siècle et  un  logis  du  12ème  au  décor  exceptionnel. Aujourd’hui,  des  expositions  temporaires,  en  lien  avec  le Musée  d’art  contemporain  St-Martin  de  Montélimar,  sont proposées aux visiteurs. 


Le Palais Idéal du Facteur Cheval

Avril 1879, Ferdinand Cheval, facteur rural, bute sur une pierre si bizarre qu’elle réveille un rêve. Durant 33 ans, il va construire seul dans son jardin, un Palais inspiré par la nature, les cartes postales et les magazines illustrés. Unique au monde, le Palais Idéal a inspiré les artistes durant plus d’un siècle. Indépendant de tout courant artistique, construit sans aucune règle d’architecture, le Palais idéal a fait l’admiration des surréalistes et  a été reconnu comme une oeuvre d’art brut. Il a été classé en 1969 Monument Historique par André Malraux, alors Ministre de la Culture, au titre de l’art naïf.

 

 


La Tour de Crest

Plus haut donjon de France avec ses 52 m, la Tour de Crest offre une vue panoramique exceptionnelle sur les contreforts du Vercors, les Préalpes du Diois, la vallée du Rhône et les montagnes d’Ardèche. L’atmosphère sonore, le parcours lumineux, les maquettes, les documents d’archives des nouveaux aménagements intérieurs permettent de découvrir l’histoire d’un des plus beaux spécimens de l’architecture médiévale qui fut successivement forteresse, château puis prison. Grand frisson garanti lors de  la descente de la paroi en rappel. À noter : jeu pour enfants « Les secrets de la tour », énigmes à découvrir en famille.