«La seule différence entre Nyons et le Paradis c’est qu’à Nyons, on est bien vivant» disait René Barjavel. Enfant du pays, il a grandi sur ces terres entourées d’oliviers au pied des Baronnies Provençales. Nyons, surnommée « le petit Nice » de par son micro-climat, a des airs méditerranéens.

Sous le signe de l’olivier

Placettes ombragées et terrasses de cafés, arcades et boutiques, pont Roman sur la rivière de l’Eygues, vieux moulins : tout y est, et même le traditionnel marché provençal du jeudi matin (un des plus beaux de la Drôme). Huile et olives de Nyons bien sûr (produites en AOP) truffes, miels, lavande, fruits et légumes bio , vins, tilleuls et plantes aromatiques : un florilège de couleurs, d’odeurs et de saveurs.




Découvrir les trésors du terroir

Pour tout connaître de ces trésors du terroir nyonsais, un petit tour à la distillerie Bleu Provence et à la coopérative Vignolis s’impose.
Unique et insolite : La Scourtinerie, dernière fabrique en France de scourtins, petits paniers plats tressés en en fibre de coco utilisés comme filtre pour l’extraction de l’huile d’olive.

Envie de faire la fête ? Participez à l’Alicoque (fête de l’huile nouvelle) le 1er dimanche de Février ou aux Olivades en juillet !