Située le long du Rhône, sur le plus grand itinéraire européen Nord-Sud, Valence est un lieu de séjour séduisant. Préfecture, chef-lieu du département, elle constitue la première étape du TGV Méditerranée à 2h10 de Paris…

Valence, pays d’art et d’histoire

La vieille ville, avec ses rues commerçantes réservées aux piétons, ses places ombragées bordées de terrasses accueillantes, ses belles façades aux couleurs pastels, a su garder le charme d’autrefois ». Promeneur-découvreur, vous voilà devant la Cathédrale Saint  Apollinaire, le plus ancien monument de la ville, non loin, se dévoilent les statues et moulures qui couvrent la façade de la Maison des Têtes et l’étonnante Maison Mauresque (symbole de l’enthousiasme du XIXe siècle pour l’orientalisme). Valence abrite aussi un Musée Art et Archéologie (récemment agrandi et rénové), un petit théâtre à l’italienne et le Centre du Patrimoine Arménien (un valentinois sur dix est d’origine arménienne). Le classement  » Pays d’art et d’histoire de Valence Romans Sud Rhône-Alpes » est amplement mérité.




Des espaces inattendus

Plus inattendu, Valence est traversée par 17 kilomètres de canaux à ciel ouvert créant une atmosphère champêtre très appréciée pour des balades en familles. Huit parcs couvrent 10% de sa superficie, le plus important est le Parc Jouvet avec ses 7 hectares de verdure et ses arbres centenaires venus des quatre coins du monde. En surplomb, le Champ de Mars abrite le fameux Kiosque des amoureux de Peynet (Monument Historique) immortalisé sur papier glacé, un soir de 1942, par le célèbre illustrateur.
Consciente de sa position stratégique sur les bords du Rhône, Valence avec le Port de l’Epervière (Pavillon Bleu d’Europe) abrite le premier port fluvial de France. Les lieux, parfaitement aménagés, attirent bon nombre de promeneurs et de sportifs du dimanche.


Aux visiteurs gourmands…

Visiteur gourmand, vous passerez sans nul par le célèbre restaurant d’Anne-Sophie Pic***, seule femme chef distinguée par trois étoiles au guide Michelin. Avec la Maison Pic, il faut désormais ajouter deux nouveaux macarons portés par les chefs, Isichi Masachi* de La Cachette et Baptiste Poinot* du restaurant Flaveurs. Ils mettent en valeur avec passion tous ces bons produits frais et locaux qui font la fierté du grand marché primeur du samedi matin Place des Clercs .
Ne repartez pas sans avoir goûté le Suisse, la spécialité de la ville à base de pâte sablée et d’écorce d’orange. Laissez-vous conter son histoire par la maison Nivon dont la recette traditionnelle perdure depuis 1856.