Marais des Bouligons

Suite à la création du chaos rocheux du Claps en 1442, le lit de la Drôme fut barré et un grand lac se forma. Asséché au XIXème s., il n’en subsiste que ce Marais. Un sentier d'interprétation permet de découvrir sa faune et sa flore. Livret disponible.

Le site est surplombé par les ruines du Château de Rochebrianne (point de vue).
Ce marais de 65ha, alimenté par les eaux de versant et par le ruisseau des Bouligons, est la plus grande zone humide du département. C’est le dernier vestige du grand Lac créé lors de l’éboulement du Pic de Luc en 1442.
Le site est constitué d’une roselière, très développée dans sa zone centrale, et de prairies humides (Ecopâturage). Il possède une grande diversité floristique, avec des espèces rares et remarquables dont la plus grande station d’Epipactis des marais du département, et de nombreuses espèces d’oiseaux : le râle d’eau, le busard cendré, la bouscarle et la rousserolle effarvatte…
Les libellules, tel le rarissime Agrion de Mercure, et les papillons sont bien présents, ainsi que certains reptiles ou batraciens, tel que la grenouille rousse ou la couleuvre à collier. Le site sert également aux sangliers et aux cervidés (zone refuge, présence de souilles). Le service « Espaces Naturels Sensibles » du Département a mis en place un plan de gestion sur le site, avec notamment l’utilisation d’ovins et d’équins pour le pâturage.

26310 Beaurières
Ajouter au carnet de voyage
Période d'ouverture

Toute l'année.

Equipements
  • Sentier à thème
  • Parking
  • Table d'orientation
  • Parking à proximité
  • Parking autocar
Services
  • Animaux acceptés
  • Visites groupes libres
  • Visites groupes guidées
  • Visites individuelles libres