ProPresseEn groupeAttractivité
7 janv. 2022

Exposition autour de la Bande Dessinée Lola Reine des Porcs

Exposition
Exposition autour de la Bande Dessinée Lola Reine des Porcs
43 rue Camille Buffardel26150 Die

Exposition de sculptures et dessins de Martes Bathori, autour de sa bande dessinée Lola, Reine des Porcs

Utopia Porcina est une dystopie développée depuis 2004, dans laquelle Martes Bathori s’amuse à renverser la domination humaine: en proie à un totalitarisme de porcins doués de conscience, l’ancien prédateur suprême devient un être vil, asservi et exploité à son tour. Dans ces conditions, l’humanité n’a pour seules alternatives que de finir comme viande ou en esclavage. Utopia Porcina est le reflet de l’identité artistique de son créateur: parallèlement aux livres et portfolios afférents à cette suite, des expositions ont vu le jour, présentant une série de pièces, qui évolue au gré des soubresauts de l’histoire de la domination porcine. On peut s’étonner de l’entrelacs des matières proposé par Martes Bathori, mais il faut garder à l’esprit la polyvalence et l’anticonformisme de cet artiste majeur de la scène undergound actuelle. Ainsi la céramique répond au carton peint, et l’on passe des dessins aux peintures et inversement, dans un univers évoquant tout à la fois l’affiche de cinéma de tradition populaire, le meilleur de l’expressionnisme allemand, l’art du kakemono et du guro (art du grotesque) japonais: ici, les influences sont autant éclectiques que le sont les pratiques. Il y a néanmoins une réminiscence certaine du Berlin des années 1920 dans le travail de Martes Bathori: le trait et la composition sont assurément expressionnistes (on pense à Dix ou Kokoshka) et dans les livres, l’influence brechtienne fait coexister l’injure et l’octosyllabe. Également, ses sculptures modelées en carton peint évoquent les figures grimées et grimaçantes, iconiques du cinéma expressionniste de cette époque. Enfin l’héroïne éponyme de Lola, Reine des porcs comme ses longilignes sculptures de femmes savamment négligées rendent toutes hommage à l’ambiance poisseuse, burlesque et décatie de L’Ange bleu.Et puis, il y a cet humour omniprésent quoique sous-jacent, grotesque bien que grave, que n’auraient renié Grosz ou Beckmann, dont l’essentiel des oeuvres –réalisées entre les deux apocalypses que furent la Grande Guerre et la Shoah– parlaient de la farce absurde qui se jouaient alors. On comprend alors crûment d’où provient l’obscure lumière émanant de l’oeuvre de Bathori. Vous qui entrez ici, abandonnez toute morale: l’outrance caricaturale de Martes Bathori dévoile une grande intelligence critique qui fustige par l’absurde.

Informations complémentaires

Langues parlées
  • Français
Voir plus

Ouverture

Du 07/01 au 07/12/2022, tous les jours de 10h à 18h.

Tarifs

Gratuit.

Mise à jour le 24/11/2022
Par Office de Tourisme du Pays Diois
Votre carnet de voyage est vide. Ajoutez des lieux ou des évènements pour pouvoir les télécharger ici.
Télécharger mon carnet de voyage
Vider