ProPresse
Village de Saint-Vincent-la-Commanderie
Site et monument historiques

Village de Saint-Vincent-la-Commanderie

Village de Saint-Vincent-la-Commanderie
MairieLe Village26300 Saint-Vincent-la-Commanderie

Saint-Vincent hébergeait autrefois une commanderie des chevaliers de l’Hôpital de Saint-Jean-de-Jérusalem. Nombre d'habitants : 398 Superficie : 1 333 hectares

Aujourd'hui, la rue principale du village, bordée de vieilles maisons de pierre, semble faire écho à la tradition d'accueil de la commanderie.
La commune de Saint-Vincent-la-Commanderie, située au sud de Barbières et au pied des Monts du Matin, est la commune la plus méridionale du canton de Bourg-de-Péage.

Le ruisseau de la Boisse a percé au fil du temps une cluse étroite dans les premiers reliefs rocheux des Monts du Matin. Le défilé est dominé au sud par une crête où étaient établis avant le XIIème siècle un château et une chapelle castrale. Cette position gardait l’accès d’un sentier qui permettait de gagner le Ravin de Bachasson et le Pas de Saint-Vincent. Dans le courant du XIIème siècle, le castrum fut abandonné et le site se déplaça dans la plaine, au débouché du pertuis, avec la fondation d’une commanderie des chevaliers de l’Hôpital de Saint-Jean-de-Jérusalem.

La commanderie de Saint-Vincent relevait de celle de Provence. Elle était aux mains d'un commandeur, véritable seigneur qui exerçait la justice et percevait les revenus d'un domaine très étendu. Les habitants des alentours et les pèlerins pouvaient y trouver refuge et un hôpital leur garantissait des soins. On ne sait rien des bâtiments d'origine, détruits en 1577 durant les Guerres de Religion. L'édifice actuel (privé), très remanié, date de 1610. A la Révolution, la commanderie fut vendue comme bien national.

Selon la légende, la fée Mélusine aurait vécu au château de l’Epervière (ou de l’Eparvier) dont il resterait quelques pierres à la cime du massif rocheux qui surplombe Saint-Vincent. Intrigué par son habitude de quitter l’église pendant la célébration de la messe, son mari, le seigneur du château, l’aurait un jour retenue de force. Au moment où le prêtre prononçait les paroles de consécration, la dame se serait envolée, enlevée par un esprit diabolique, emportant avec elle une partie de la chapelle.

A voir :

Le village de Saint-Vincent : La rue principale du village constitue un agréable lieu de promenade. Elle est bordée de vieilles maisons de pierre, souvent restaurées avec goût, qui semblent faire écho à la tradition d'accueil de la commanderie.

Les bons plans

  • La commanderie. Le village et les vieilles maisons en pierre.
    Animations de la commune: Fête de la Saint-Vincent (Fête des laboureurs-3ème dimanche de janvier).
Mise à jour le 09/04/2020
Par Valence Romans Tourisme
Votre carnet de voyage est vide. Ajoutez des lieux ou des évènements pour pouvoir les télécharger ici.
Télécharger mon carnet de voyage
Vider