ProPresseEn groupe
Publié le 2 octobre 2018

Qui dit automne, dit champignons !

L’automne arrive doucement… Lors de vos randos, vous allez certainement bientôt les croiser… Êtes vous prêts pour la saison de cueillette des champignons ?

 

Que savez-vous des champignons ? Connaissez-vous les différentes espèces ? Avez-vous des bons coins pour les trouver ? Avez-vous des petites recettes sympathiques pour les cuisiner ? Ou êtes vous ignorant sur le sujet et vous aimeriez bien en savoir plus…

 

Pour commencer, voici quelques conseils de base pour réussir sa cueillette !

1) Au préalable, vous documenter sur les différentes espèces, ou mieux, vous faire accompagner par un spécialiste (mycologue) lors de votre première sortie.  Il serait regrettable de ramasser et manger des champignons toxiques, vénéneux voire mortels !

2) Vous renseigner en mairie ou préfecture sur la règlementation applicable : il est interdit de ramasser des champignons en forêt sans l’autorisation du propriétaire du terrain et la cueillette est limitée à 5 litres (5 kilos).

3) Préparer le matériel adapté : un panier en osier (pas de sac plastique dans lequel les champignons pourraient développer des bactéries !), un couteau pour couper et nettoyer les pieds des champignons, un bâton de préférence fourchu pour déplacer fougères et feuilles mortes…

 

4) Choisir le bon jour : éviter les jours de pluie ou lendemain de pluie. Des champignons pleins d’eau sont moins bons en cuisine !

5) Avoir une cueillette responsable :

  • couper les pieds à la base en laissant le mycélium indispensable à la reproduction,
  • cueillir les champignons mûrs (ni trop vieux, ni trop jeunes),
  • ne pas arracher ou détruire les champignons que vous ne connaissez pas,
  • ramasser uniquement la quantité dont vous avez besoin

6) pendant la cueillette en forêt :

  • prendre des repères car on a vite fait de se perdre en forêt !
  • ne pas mélanger votre récolte dans votre panier avec des champignons que vous ne connaissez pas

7) Après la cueillette :

  • noter sur une carte vos bons coins car les champignons seront sûrement de retour l’année prochaine
  • faire vérifier votre cueillette auprès d’un pharmacien
  • déguster rapidement la récolte (dans les 48 heures) ou la conserver au congélateur
  • les signes à surveiller en cas d’intoxication : tremblements, vomissements, nausées…

 

 

 

 

Votre carnet de voyage est vide. Ajoutez des lieux ou des évènements pour pouvoir les télécharger ici.
Télécharger mon carnet de voyage
Vider