Press
3 août 2021

Nouvelles du conte: "Celle qui avait une plume"

Nouvelles du conte: "Celle qui avait une plume"
26460 Bourdeaux

Comment je peux savoir que le bleu que moi je vois est le même bleu que toi tu vois ? »… Chaque récit glisse volontairement vers l’étrangeté magique, vers la poésie du réel.

Conteuseactrice, Julie Boitte emmène le public dans sa propre folie, changeant brusquement d’attitude, jouant avec la langue, disant des vérités avec désinvolture.

Entrez… c’est ouvert !
Après de nombreux mois de confinements et autres couvre-feux, l’image
d’une grande porte ouverte ou d’une porte grande ouverte, semble des
plus incongrues. Les interdictions de sortie et d’entrée se multipliant,
la seule posture autorisée devient celle de l’attente devant un obstacle
austère, décidément fermé.
Une porte vitrée n’apporterait pas plus de réconfort, à l’usage elle ne
serait qu’un trompe-l’oeil sur lequel se fracasseraient inévitablement notre
élan, notre énergie, notre volonté de se rencontrer.
Certes, nous pourrions envisager une distribution de clefs : l’acte de lire
peut aider à franchir le chambranle, comme si le livre devenait un étrange
passe-partout ouvrant toutes les portes. Bien sûr, le livre et la lecture
feront partie du programme du festival, mais qu’en est-il des récits ?
À y regarder de plus près, une porte ouverte perd son statut, pour
devenir une ouverture sur l’initiation, sur l’imaginaire et sur un monde et
des horizons enchantés. La porte ouverte nous permet de fermer, pour
un instant, les fenêtres et autres “Windows” numériques qui n’apportent
aucunement de l’air frais. N’est-ce pas l’essence même du conte que
d’être une porte ouverte sur toutes les réalités, fictions, préoccupations
et dérives de la société ?
Franchir le seuil d’une porte demande d’être au clair avec soi-même,
d’y mettre du sien. De spectateur impartial on devient acteur qui prend
position. Mais attention de ne pas, par réflexe, claquer la porte derrière
soi ! Ce serait le pire des scénarios pour la vie que nous voulons mener et
les valeurs que nous défendons.
Alors pour le programme 2021, aucun obstacle n’empêche l’accès aux
contes et récits, il n’y a qu’à faire le pas pour venir les découvrir en Pays
de Dieulefit-Bourdeaux.
Pour finir cet éditorial, une citation de Pierre Dac nous semble être
parfaitement à-propos : « Il faut qu’une porte soit ouverte… ou d’une
autre couleur… »
Nous vous laissons songeur/songeuse ? Rassurez-vous, c’est le but.

Aanvullende informatie

Type klantenkring
  • Verplichte gezondheidspas
Bekijk meer
klanten
  • Minimum leeftijd : 12
Bekijk meer
Gesproken talen
  • Frans
Bekijk meer

opening

Dinsdag 3 augustus 2021 om 21.15 u.

prijzen

Vol tarief: € 13, Korting: € 10.

Bijgewerkt op 19/06/2021
door Office de Tourisme Pays de Dieulefit-Bourdeaux
Uw reisdagboek is leeg. Voeg hier plaatsen of evenementen toe om te downloaden.
Download mijn reisdagboek
legen