Historic site and monument

Eglise de Saint Andéol en Quint

Saint Andéol a probablement connu les mêmes situations que Vachères pendant les guerres de religion. En 1802, Napoléon permettant la liberté religieuse, Saint Andéol faisait partie du secteur 3 du consistoire de Die. En 1802 saint Andéol comptait 124 habitants dont 93 réformés. Il n'y a jamais eu de temple : les cultes se faisaient dans les familles. En visitant la commune on observe le grand nombre de cimetières familiaux protestants encore entretenus, souvent très près des maisons.

26150 Saint-Andéol
Add to travel book