Historic site and monument

Eygalayes

Eygalayes est un charmant petit village posé dans la verdure. La route qui mène au col St Jean passe devant le cimetière National de la Résistance, elle permet de rejoindre Orpierre par l’ancienne route des papes d’Avignon à Rome.

Histoire :
Après un différend avec les contrées voisines, le village de Gaudissard qui comportait un château bâti sur une colline fut complètement rasé vers 1302. Un nouveau village fut construit non loin de cette colline. Son nouveau nom apparaît dès 1346 comme étant celui d'Ayguelaye. Une partie du village se trouve en Dauphiné (rive gauche du Riançon) et une autre en Provence (rive droite du Riançon, ru affluent de la Méouge).

Lieu d'une histoire tragique toujours présente dans les mémoires et rappelée par Une stèle commémorative du lieu où ont été fusillés 35 maquisards du ventoux le 22 février 1944. Ainsi que par Le Cimetière National Militaire d’Eygalayes « Aux morts du maquis » qui comporte les 35 tombes des maquisards fusillés par les Allemands le 22 février 1944.Ces prisonniers du maquis d’Izon-la-Bruisse ont été emmenés par un milicien à la ferme Bernard d’Eygalayes et ont été fusillés quatre par quatre. Un seul réussit à prendre la fuite protégé par un médecin juif d’origine polonaise.

26560 Eygalayes
Add to travel book