Historic site and monument

Séderon

Chef-lieu de canton des baronnies, traversée par la Méouge, Séderon offre de grands paysages sauvages parsemés de lavande qui font sa réputation.

Séderon était établi jusqu’au Xe siècle, sur la colline de Gueysset et au Defends de Sainte Baudile. Castrum de Sedarono (place forte) en 1293, Il est permis de croire que l’agglomération primitive dut sa naissance aux Mévouillon, premiers seigneurs du voisinage. la seigneurie fut cédée par Raymond III aux comtes de Provence en 1248. Elle passa ensuite aux Baux. Au XIIe siècle, l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon y possédait l’église castrale (qu’elle possédait toujours au XIIIe siècle) et l’église Sainte-Baudile

Cederon au 17ème siècle, 0n attribue la construction des premières maisons du village actuel vers 1600, puis Séderon devint une commune de la Drôme qui remplaça Montbrun comme chef-lieu de canton, lors de la réorganisation administrative de l’an VIII. Grâce à ce statut, la population atteignit 763 habitants en 1821 et en 1889, pour fêter le centenaire de la Révolution française, un peuplier, maintenant âgé de plus de cent ans, fut planté Place de la Fontaine.

Au début du XXèmè, Il n'existait pas de cultures importantes, à part la Lavande qui était déjà à cette époque l'un des principaux revenus du Pays. Jusque vers les années 1925 /30, la culture de la lavande n’existait vraiment pas dans les Hautes Baronnies. Elle poussait à l’état sauvage dans les collines de la Haute Provence, sur d’immenses étendues, à partir d’une certaine altitude. Plus on s’élevait, plus bleue était la fleur. La montagne de Buc et le versant Nord du Mont Ventoux étaient réputés pour la couleur bleue de leur lavande et la fleur particulièrement recherchée aux foires de Buis les Baronnies.

Au début de 1944, l’un de des camps qui constitue une unité du Maquis Ventoux, s’installe dans le petit village tout proche d’Izon-la-Bruisse . Ils y furent attaqués et exécutés par les Allemands. Séderon fut ce jour là le théâtre de représailles meurtrières de l'armée allemande, qui s'acharna en Juin de la même année, en bombardant le village.

26560 Séderon
Add to travel book