Routes audacieuses, panoramas grandioses, grottes et rivières souterraines, vastes espaces sauvages et protégés, et souvenir d’un passé héroïque pendant la seconde guerre mondiale : un territoire d’aventure qui s’apprivoise pas à pas, au fil d’une émotion toujours présente.

Des routes vertigineuses

C’est par des routes vertigineuses et spectaculaires que le massif du Vercors s’ouvre sur le reste du monde. Les tracés audacieux taillés au flanc des falaises, surplombant parfois le vide ou perçant la roche via de nombreux tunnels, font la renommée des routes remarquables de Combe-Laval, du col de la Bataille ou des Petits Goulets. C’est aussi un des terrains de jeux favoris du rallye de Monte Carlo historique et des passionnés de deux roues.




Une nature vierge et sauvage

Sur terre, la citadelle calcaire du Vercors révèle des falaises verticales (Vierge du Vercors ou de Combe Laval), des cirques majestueux, de grands plateaux (Plateau d’Ambel ou des Gagères), des forêts touffues (forêt de Lente), des gorges insolites et de gras pâturages… Une faune et une flore exceptionnelles y ont élu domicile.

Sous terre, c’est le royaume des spéléologues avec de nombreuses grottes et cavités comme celle de la Luire ou de la Draye Blanche.

C’est tout ce qui fait l’attraction exceptionnelle de ce territoire, partie intégrante du Parc Naturel Régional du Vercors. Depuis 1985, le parc abrite la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux, la plus importante de France métropolitaine : 17 000 hectares sans aucune route, sans aucun village. Un espace sauvage, d’une rare beauté, jalonné de sentiers de grandes randonnées comme la GTV (Grande Traversée du Vercors).


Des lieux de mémoire

La Drôme, et plus précisément les hauts plateaux du Vercors sont surtout reconnus pour avoir été un haut lieu de la Résistance Française et l’un des plus importants maquis de France. La Chapelle-en-Vercors, St Agnan–en-Vercors et Vassieux-en-Vercors en ont payé tragiquement le prix durant l’été 1944. Toute la région est aujourd’hui un véritable centre de pèlerinage avec de nombreux sites du souvenir à visiter. Elément particulier du Site National de la Résistance, le Mémorial du Vercors au Col de la Chau est une réalisation à l’écart de toute construction, située en bordure de falaise sur la commune de Vassieux-en-Vercors.
Il offre une vue sur l’ensemble du massif du Vercors et sur le champ de bataille. Non loin de là, le Musée de la Résistance témoigne de l’histoire quotidienne du maquis. On peut également voir la Nécropole de Vassieux-en-Vercors, la Cour des fusillés de La Chapelle-en-Vercors ou le porche de la Grotte de la Luire à St Agnan-en-Vercors.

 



Suggestions d’itinéraires: n° 3, 4 et 5 à retrouver dans notre sélection dédiée : 12 itinéraires