Comme les vestiges archéologiques en attestent l’existence, dès le 2e siècle après J-C, la viticulture a façonné le paysage. Aujourd’hui ce sont près de 18 700 hectares qui couvrent la Drôme avec une production moyenne de 900 000 hectolitres. Celle-ci se répartit en vins AOC (75%) et Vins de Pays.

Les Côtes du Rhône

Villages / Côtes du Rhône régionales : Le cépage grenache donne un vin puissant en alcool, souple et gras : assemblé avec des vins de cépage (Syrah), il devient un vin de bonne garde. Un autre assemblage avec le cépage Mourvèdre, coloré et riche en tannins, lui confère un excellent bouquet.

3 grands crus pour cette appellation :
Hermitage (AOC – AOP) : Ce vin figure parmi les seigneurs des Côtes du Rhône septentrionales, avec le cépage Syrah pour les vins rouges et les cépages Marsanne et Roussanne pour les vins blancs. Les vins rouges, aux parfums de fruits rouges, épices ou truffes seront servis avec des viandes rouges ou du gibier et sont de très grands vins de garde. Les vins blancs sublimeront les viandes blanches, les poissons et les fromages. Ils peuvent se garder très longtemps.
Crozes-hermitage (AOC – AOP) : Le « petit frère » de l’Hermitage présente souvent les mêmes caractéristiques que son « grand frère ». Les vins blancs évoqueront les saveurs de miel, d’amandes tandis que les rouges permettront l’épanouissement des saveurs de fruits rouges et d’épices. Ces vins sont à boire au bout de deux à trois ans.
Vinsobres (AOC) : Premier grand cru Côtes du Rhône de la Drôme Provençale (depuis février 2006). Mariage du grenache et du syrah pour parvenir à des parfums d’alliance du floral et de l’animal : de fruits frais (cerise, cassis) et de fruits transformés (eaux de vie), d’épices (poivre, vanille), et de grillé (fumé). Bonne aptitude au vieillissement.
A voir:  l’espace oenotouristique des vins des Côtes du Rhône et de la vallée du Rhône.




Grignan les Adhémar et le Brézème

Grignan-les- Adhémar (AOC – AOP) : Il se décline en 3 couleurs avec comme cépages rouges : syrah, grenache, carignan, cinsault et mourvèdre ; et blancs : marsanne, roussanne, viognier, grenache blanc et clairette. Les rouges révèlent des arômes de petits fruits rouges, certains pouvant être bus jeunes et frais et d’autres pouvant se conserver plus de dix ans. Les rosés sont fruités et élégants et les blancs secs, rafraîchissants et tout en finesse dans leur jeunesse, tendres et moelleux après quelques années.

L’inclassable Brézème : cette petite appellation méconnue mérite qu’on lui prête attention. Brézème n’est ni un Côtes du Rhône-Villages, ni une appellation locale, en fait, la dénomination « Brézème » n’existe pas ! Les producteurs de ce petit vignoble se sont accordé le droit de porter sur l’étiquette de leurs vins la mention Brézème, Appellation Côtes du Rhône Contrôlée. Le rêve du syndicat des Vignerons des Coteaux de Brézème est d’arriver au classement comme cru de leur production. Située le plus au sud des Côtes du Rhône Septentrionales, l’appellation se rapproche géographiquement des vins de la Vallée de la Drôme. Cultivé sur les coteaux de Livron-sur-Drôme, il s’agit du plus petit vignoble de la rive gauche du Rhône. La Syrah de climat froid donne un vin très sauvage à forte personnalité. Sept vignerons et une cave coopérative exploitent la vingtaine d’hectares plantée.

 


Les vins de pays

Produits dans toute la Drôme, ils sont souvent élaborés par les mêmes vignerons qui produisent les appellations plus prestigieuses. La qualité est, de ce fait, présente dans les vins de pays des Collines Rhodaniennes, du Comté de Grignan, de la Valdaine ou des Coteaux des Baronnies. On y retrouve les arômes et les saveurs des « grands frères » AOC.




Les vins du Diois

Clairette et Crémant de Die (AOC – AOP):  L’appellation s’applique à des vins tranquilles, pétillants, qui sont des blancs de blancs, à base de clairette.  Le Crémant de Die, à base de clairette, se sert à l’apéritif ou tout au long du repas. La   Clairette de Die (où le muscat est prédominant ) se  boit à l’apéritif ou avec les desserts. Ce sont des fleurons drômois.
Châtillon en Diois (AOC – AOP) : Le vignoble produit des vins blancs à base d’aligoté et de chardonnay, qui développent des arômes très fins. Les vins rouges, très gouleyants sont à base de gamay, pinot noir et syrah.


    L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération