ProPresse
Le chant des cigales...

Côté Provence

Venant du nord, prenez la légendaire Nationale 7 pour franchir la porte de la Drôme Provençale à Montélimar. Marquée par le sceau de l’olivier et de la vigne, c’est la frontière entre le Dauphiné et la Provence. Ici, déjà, le climat est plus méditerranéen et les accents se mettent à chanter.

L.Pascale-ladrometourisme

Bories dans les champs de lavande de la Drôme provençale

Fontaine et lavoir

Flânerie dans les villages

Véritable terre de charme, la Drôme Provençale est parsemée de villages perchés. Grignan, La Garde-Adhémar, Le Poët-Laval et Montbrun-les-Bains sont labellisés « plus beaux villages de France ». Toute visite se fait avec patience et amour. Flânez dans les villages, découvrez le château de Grignan (rendu célèbre par la marquise de Sévigné) ou celui de Suze-la-Rousse qui abrite l’université du vin. Entrez dans les églises, chapelles et autres abbayes qui jalonnent votre route, chacun de ces monuments, petits ou grands, méritent que l’on s’y attarde. Prenez les chemins de traverses, partez à la rencontre des hommes et des femmes qui vivent ici. Artisans potiers, ébénistes, verriers, tapissiers, forgerons, beaucoup vous ouvrent leurs portes pour partager leur passion.

Villes et villages

Village perché de Montbrun-les-Bains

Le "champ" des cigales

Dans les garrigues, on entend les cigales et les sonnailles des troupeaux de chèvres et de moutons. Sur la route qui vous mène vers Buis-les-Baronnies et Montbrun-les-Bains, une brise légère attise le parfum des plantes aromatiques, des senteurs de lavande, de thym, de romarin mais aussi de sauge, de verveine, de coriandre, de basilic, d’anis vert et de menthe poivrée…,de quoi parfumer la France entière.

Montbrun-les-Bains

Belle vue sur le pont roman de Nyons et la ville nommée le 'petit Nice'
L.Pascale-ladrometourisme

Le pont roman de Nyons

« La seule différence entre Nyons et le Paradis c’est qu’à Nyons, on est bien vivant » disait René Barjavel. Enfant du pays, il a grandi sur ces terres entourées d’oliviers au pied des Baronnies Provençales. Nyons, classé parmi « Les Plus Beaux Détours de France », est surnommée « le petit Nice » de par son microclimat aux airs méditerranéens.

Sous le signe de l’olivier

Placettes ombragées et terrasses de cafés, arcades et boutiques, pont Roman sur la rivière de l’Eygues, vieux moulins : tout y est, et même le traditionnel marché provençal du jeudi matin (un des plus beaux de la Drôme). Huile et olives de Nyons bien sûr (produites en AOP), truffes, miels, lavande, fruits et légumes bio, vins, tilleuls et plantes aromatiques : un florilège de couleurs, d’odeurs et de saveurs.

Découvrir les trésors du terroir

Pour tout connaître de ces trésors du terroir nyonsais, un petit tour à la distillerie Bleu Provence et à la coopérative Vignolis s’impose.
Unique et insolite : La Scourtinerie, dernière fabrique en France de scourtins, petits paniers plats tressés en en fibre de coco utilisés comme filtre pour l’extraction de l’huile d’olive.
Envie de faire la fête ? Participez à l’Alicoque (fête de l’huile nouvelle) le 1er dimanche de Février ou aux Olivades en juillet !

Balade dans un champ de lavande

En toutes saisons

Quelle que soit la saison, vous pouvez parcourir les kilomètres de chemins balisés, à pied, à vélo, à cheval ou avec un âne. En l’air et pourquoi pas les pieds dans l’eau, il existe de multiples activités pour découvrir toutes les beautés de la Drôme Provençale. Le tout nouveau Parc naturel régional des Baronnies provençales est le lieu idéal pour cela.

Dépensez-vous

Oliviers avec un rayon de soleil

A table

A table, vous conviendrez que le terroir de ce petit pays est bien généreux. A Nyons pousse la Tanche, une fine olive noire (AOC) qui se picore à volonté et donne une huile subtile et fruitée. Chaque été, à Buis-les-Baronnies, la récolte du tilleul bat son plein tandis que l’hiver la truffe noire exhale ses parfums sur le marché public de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Il y a aussi les fromages de chèvre dont le fameux picodon (AOC), le miel des lavandes et les fruits gorgés de soleil et le croquant petit épeautre de Haute Provence. Est-il besoin de vanter les mérites des vins* des Côtes du Rhône, du cru de Vinsobres, du vignoble de Grignan-les-Adhémar ou de celui des Coteaux des Baronnies ?
La Drôme Provençale est sans nul doute, une terre d’art de vivre, un petit coin de paradis.

Votre carnet de voyage est vide. Ajoutez des lieux ou des évènements pour pouvoir les télécharger ici.
Télécharger mon carnet de voyage
Vider